PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

vendredi 9 juin 2017

Zéro Déchet : remplacer Tupperware et papier cellophane par du verre

Les chamboulements se multipliant dans ma petite vie (au rythme auquel vont les choses c'est très bientôt que je pourrai venir dévoiler le prochain, évoqué en termes sibyllins dans ce mystérieeeeux billet:D), je n'ai pas beaucoup de bande passante pour intégrer également des évolutions vers le Zéro Déchet.
Ne voulant pas avoir les yeux plus gros que le ventre, je m'en console en espérant bien pouvoir avancer davantage prochainement.
Cependant, ne pas se mettre de pression a aussi l'avantage que des choses se décantent quand même toutes seules, et permettent des avancées, qui tombent comme un fruit mûr, sans effort : 
  • j'avais évoqué récemment un premier mini-pas, le zigouillage des mouchoirs en papier,
  • voici venu le moment de vous faire fièrement part d'un second pas : le remplacement du plastique des Tupperware et du papier cellophane par des récipients hermétiques en verre.


J'ai tout bonnement profité d'une vente privée pour fondre comme un rapace sur un lot de récipients de marqueGlasslock.
A vrai dire, je venais de commander un autre lot, de marque Luminarc, sur un autre site de ventes privées, mais j'ai prestement annulé ma commande pour la remplacer par Glasslock. En effet, Glasslock offre l'avantage de proposer une gamme qui va non seulement au micro-ondes et au congélateur, mais également au four (jusqu'à 230°C). La perspective de pouvoir directement faire réchauffer mon surplus de lasagnes sans changer de plat m'a conquise. Par ailleurs, j'avais réfléchi à avoir un peu des deux (des plats de conservation allant au four, d'autres non), mais j'ai vite écarté cette idée malheureuse : évidemment que j'allais me mélanger les pinceaux (moi ou Monsieur Bout ou ma nounou ou qui que ce soit) et finir par expédier au four un plat pas conçu pour y aller.

Cela fait maintenant deux mois que ma série de plats est chez moi et j'en suis absolument ravie
  • c'est du solide, ça a très bien supporté les différents piques-niques du mois de mai (par sécurité, je tapisse le fond du sac d'un torchon, bien utile aussi pour éponger les saletés que cause un pique nique)

  • aucun souci pour le côté hermétique, j'ai transporté du houmous, de la compote, des plats en sauce

  • résistance thermique telle qu'annoncée : j'ai testé congélateur, four, passage à la vapeur (c'était un des points qui m'a fait aussi privilégier quelque chose pouvant aller au four : cuisinant à la vapeur, et n'ayant pas de micro-ondes, je réchauffe l'essentiel de mes restes à la vapeur, je tenais donc à ce que ceux-ci puissent être déposés dans le tamis de mon vitaliseur sans dommages), et micro-ondes (lors d'une sortie au Vaisseau), impeccable à chaque fois. J'ai tout de même pris soin, comme conseillé par le fabriquant, de permettre un petit sas thermique : je sors mes plats du congélateur une bonne dizaine de minutes avant de les glisser dans mon four.

  • un Monsieur Bout positivement ravi : il était très sensible au goût de plastique que prenaient selon lui les plats transportés et réchauffés dans un tupperware, et là le premier pique nique « Glasslock » qu'il a partagé avec nous l'a plongé dans une extase sans nom ;-)

  • de gros progrès dans la gestion des restes. Auparavant, ceux-ci étaient casés dans différents récipients (tasses, ramequins, saladiers) et recouverts de papier cellophane, et je les oubliais très facilement dans un coin du frigo. Dorénavant, leur présentation dans un récipient transparent m'aide à avoir mes stocks en tête, et donc à les utiliser dans un temps raisonnable, ce qui m'évite leur transformation en bouillon de culture.

  • stockage facilité : ces machins s'empilent les uns sur les autres dans mon frigo, ce qui n'est pas possible avec des récipients recouverts de papier cellophane. Je gagne donc de la place dans ledit frigo

  • finis les moments de frustration à se battre avec ce%#@£$ de rouleau de papier cellophane, qui ne se déchire jamais là où vous le souhaitez, se colle partout sauf là où vous voulez l'appliquer, bref, compte sans équivoque parmi les objets vicieux spécialement inventés pour vous pourrir la vie. Je précise que j'ai tout de même conservé un rouleau, au cas où, mais qu'il n'a du servir que deux ou trois fois sur la période. 

Superposition par mise en perpendiculaire
Seul inconvénient : il en faut un certain nombre, et je n'en avais clairement pas commandé assez (7). Ça défile vite ! Deux plats au congél (et encore, hein, c'est parce que j'ai un petit congél…), un reste de pâtes, un de quinoa, un ou deux de légumes, et zut, comment fait-on pour le pique-nique ?
Ceci dit c'est intentionnellement que j'en avais commandé une quantité inférieure à ce dont il me semblait que j'aurais besoin, je voulais tester les différentes formes à l'usage, et j'ai bien fait. 
  • J'avais pris des ronds et des rectangulaires, me disant que les ronds se prêteraient mieux au réchauffage au vitaliseur, 
  • et en fait j'ai pu m'apercevoir que non, les rectangulaires s'y prêtent vraiment très bien puisque je peux même m'amuser à les superposer.

J'ai donc (im)patiemment attendu une nouvelle vente privée pour compléter ma collection, ce qui vient d'avoir lieu, youpi tagada.



Autre point qui a contribué au succès de cette transition : j'ai réfléchi (si, si, cela m'arrive. Parfois) et j'ai réalisé que l'endroit où seraient stockés ces récipients influerait considérablement sur ma motivation à les utiliser. Qui n'a jamais renoncé à utiliser un tupperware par peur de se faire assommer par l'un d'entre eux en ouvrant le placard ? Ou par crainte de la difficulté à mettre la main sur le bon couvercle ?
Dès réception de ma première commande Glasslock, j'ai donc revu l'organisation de certains de mes placards de cuisine 

  • bazardé tous mes tupperware hormis un ou deux conservés « au cas où », mais remisés en hauteur
  • décalé un certain nombre de saladiers vers l'espace ainsi libéré
  • et rangé mes nouveaux petits récipients à la place desdits saladiers, c'est-à-dire juste au dessus du bout de plan de travail situé entre la plaque de cuisson (lieu de production des restes) et le frigo (lieu de destination des restes) : de ce fait, je les ai sous la main, et aucun obstacle ne vient entraver leur utilisation.
placard à l'autre bout AVANT
placard proche frigo AVANT
placard à l'autre bout APRÈS
placard proche frigo APRÈS





Moralité : avec ce petit pas là, j''avais choisi la facilité, c'est-à-dire de faire quelque chose me coûtant un minimum d'efforts pour un maximum de rendement, et j'en suis bien contente, puisque l'habitude est acquise et n'a produit qu'une chose : une envie de continuer vers d'autres petits pas !

Prochaine étape : penser à emporter lesdits petits plats lors de mes prochaines courses au marché, pour acheter ma viande en vrac...

14 commentaires:

  1. les plats Pyrex (avec couvercle plastique) font aussi four + congélo ;
    et les pots de confiture passent sans problème à la vapeur, c'est pratique et économique pour les petites quantités

    je te rejoins sur le goût de plastique, j'y suis devenue très sensible ! beurk ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça m'a inspirée de te voir utiliser de simples pots de confitures. Du coup cela m'a permis de limiter le volume de ma seconde commande glasslock 👍

      Supprimer
  2. Et suspendre le temps9 juin 2017 à 17:48

    Coucou
    Je pensais justement a toi, en me disant que ca faisait longtemps que tu n'avais pas poste, et surprise: voila justement un nouveau billet :)
    Bonne idee ces plats de conservation! Comme tu dis, petit pas par petit pas, c'est ainsi qu'on avance!
    Moi ici, j'ai achete un joli sac en matiere synthetique assez epaisse que j'utilise tous les midis quand je vais acheter mon sandwich ou ma soupe. Ca me rendait malade de recevoir CHAQUE jour un sac en papier qui finissait la majorite du temps a la poubelle (car je n'ai jamais l'utilite d'autant de sac en papier, en recuperation je veux dire). Et du coup, chaque midi maintenant je suis contente de moi. Bon je me dis que c'est peu de chose encore, mais c'est mon premier pas a moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi, toujours en vacances donc peu de temps pour bloguer😊
      Bravo pour le sac ! Comme tu le dis si bien peu importe la taille du pas tant qu'on avance. Moi j'aurais bien aimé me lancer dans des trucs ambitieu genre le compost mais... si j'attendais que ce soit faire pour faire quoi que ce soit d'autre, eh bien...

      Supprimer
  3. Hello je trouve enfin 5 minutes pour te dire que oui j existe toujours mais je suis hyper occupee ! Bon j ai moins de scrupules a ne pas te donner de nouvelles puisque j ai l impression que tu es aussi trés occupée et pourrait difficilement caser une visite en Allemagne. Ici mon conjoint est en pleine recherche d emploi ( ca prend un temps fou c est dingue) moi je gère les trucs du genre cartons et déménagement. Préavis donné pour fin aout mais à l heure ouje te parle pas de boulot encore et donc pas de ville de point de chute. C est bizarre de faire des cartons dans le vide ! On va finir par faire un jeu de fléchettes sur la carte de France pour décider d ou on se pose ! ( enfin j exagère , rhone alpes bourgogne france comté surement ) Hate d en savoir plus sur la suite pour vous , tu nous fais languir...
    Sinon pour revenir dans le thème du billet , nous on a investi dans les couvercles silicone qui font ventouses donc pareil plus de cellophane pour le grand plaisir de monsieur qui ne supportait pas d utiliser cette chose qui comme tu le dis est bien vicieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir de tes nouvelles!!
      Oui effectivement j'avoue que là, une visite en Allemagne n'est plus vraiment à l'ordre du jour en effet!
      Mais je n'avais pas réalisé que votre décision de rentrer en France impliquait que ton mari cherche un nouveau boulot! Je pensais qu'il s'agissait d'une demande de mutation ou un truc dans le genre... j'imagine qu'effectivement ça doit faire bizarre de dire des cartons dans savoir où on va bien pouvoir les déballer...

      Mais dis moi ca m'intéresse ces histoires de couvercle dilicone ventouses! C'est bien un couvercle que tu peux mettre sur un récipient ou une boîte de conserves ? Cela nous manque encore... où les as tu trouvés ?

      Merci et bon courage...

      Supprimer
    2. Pour le boulot il n y avait pas dopportunités en France pour son niveau de poste. Donc il a fallu démissionner. Sinon pour les couvercles achetés chez Amazon, tu verras c est la mode il y en a de toutes les sortes et franchement nous on s en sert tous les jours ! Sur ce lien tu vois le principe , si ton plat a des bords lisses, quel que soit sa taille , ca fera ventouse : https://www.amazon.fr/Couvercle-Silicone-Réutilisables-Tailles-Différentes/dp/B01ANLHQ6Q/ref=pd_sbs_201_6?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=K9XQFT4FYF0PZ9SZH7FH

      Supprimer
    3. Les miens. : https://www.amazon.fr/gp/product/B01AD26P7G/ref=oh_aui_detailpage_o00_s00?ie=UTF8&psc=1

      Supprimer
    4. Il y a 2 ans, on nous avez offert un couvercle en silicone et je ne m'en suis quasiment pas servi. J'ai dû le donner car je ne le retrouve pas (je te l'aurais envoyé, celà t'aurais permis de tester!). Chez nous, si ce doit être consommé le lendemain, et bien je ne mets pas de couvercle et pas c'est tout, sinon, une petite assiette (ou une soucoupe) fait trës bien l'affaire et en plus on peut les superposer, chose impossible avec les couvercles en silicone.
      Servane

      Supprimer
    5. et pour finir le comparateur, les miennes :

      https://www.amazon.fr/Lot-enveloppes-alimentaires-silicone-extensible/dp/B01BJMSI56/ref=sr_1_2?s=kitchen&ie=UTF8&qid=1497471247&sr=1-2&keywords=feuille+silicone+extensible

      bon retour :)

      Supprimer
    6. bon l'avantage de ces couvercles c'est que ça ne prend pas de place, ça s'adapte à presque n'importe quel plat / bol / verre / babycook ou autre évitant les transvasements. Mais l'avantage de tes boîtes c'est que c'est plus facile à faire réchauffer et à transporter...
      Finalement la feuille silicone, c'est la même utilisation que le rouleau de cellophane mais qui dure plus longtemps et sans déchets. Les boîtes c'est plus multifonctions.

      Supprimer
  4. J'utilise des boîtes en verre Glasslock depuis un moment. Conquise aussi. Moi, c'est sur la taille que je me suis trompée, j'en ai deux trop grand pour mon micro ondes. En parlant de ce dernier, tu dis ne pas en avoir, tu as un vitaliseur. Ça m'intrigue. Pourrais-tu en dire plus à ce sujet ? Ça prend du temps de réchauffer un repas avec ça ? J'ai un autocuiseur à riz, ça pourrait le faire pour se passer du micro ondes ?
    Bravo pour ces pas. Je liquide le rouleau de cellophane de mon mariage (c'est dire qu'on s'en sert pas !) et je n'en rachèterai pas ! Restera plus que le rouleau d'Alu qui me sert encore moins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha un rouleau cellophane depuis votre mariage! Bon je n'en connais pas la date mais ça me semble tout de même une performance 😊

      Alors, réchauffer au vitaliseur prendra plus de temps qu'au microondes ça c'est sur : ne serait ce que le temps que l'eau bouille (je gagne du temps en en faisant t boullliir une partie dans la bouilloire) mais ensuite c'est assez rapide (et ça dépend de ton type de plaques bien entendu: si induction ce n'est même pas le même topo!)
      Mais je fonctionne ainsi depuis des lustres et c'est une histoire d'habitude : anticiper le réchauffage . D'autant que comme c'est de la vapeur douce ca supporte très bien de rester au chaud tranquillement si on a "un peu trop" anticipé.
      Pour ton autocuiseur à riz : hum, est ce que le couvercle est maintenu fermé par j dispositif quelconque? Le principe du vitaliseur est de s'assurer une vapeur douce car dès que la température augmente trop la vapeur fait se soulever le couvercle ce qui permet de diminuer la température.

      Supprimer
  5. Bon faut que je trouve plus de plats en verre avec couvercle. Déjà je n'achète plus de boites plastique donc elles existent. Mais je rejoins Mr Bout, moi aussi, je trouve qu'il y a parfois un goût. Ceci dit pour les voyages, c'est pratique ; le verre, c'est plus lourd. Quant au papier cellophane, marre de me battre contre lui, je ne l'utilise quasiment jamais. ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...